Petites histoires autour du pou

L’épouillage

Chez les hommes comme chez les animaux, l’épouillage a été longtemps une obligation. Cette activité quotidienne s’est transformée en un rituel social qui renforce la cohésion des groupes qui la pratiquent. Chez les singes, l’épouillage, appelé « grooming », a davantage ce rôle social qu’un rôle hygiénique.

L’épouillage d’individus d’un statut plus élevé, permet en effet, d’obtenir une aide en cas de conflit ou de disette. Ces alliances sont souvent initiées par les femelles ou les plus faibles qui s’assurent ainsi une protection. Mais il s’avère que se faire épouiller procure également du plaisir, ce qui diminue le stress et rend les femelles plus aptes à concevoir.

Des expériences ont ainsi montré que des femelles gelada, grand singe des plateaux d’Ethiopie, d’un statut social peu élevé mettaient 5 fois plus de temps à être enceintes que les femelles dominantes.

Le « grooming » était autrefois courant dans la plupart des sociétés humaines. Aujourd’hui, certaines sociétés le pratiquent encore, par exemple chez les Pygmées. Annoncées par une danse des poux rituelle « la danse Isengue », les séances d’épouillage sont toujours des occasions de rencontre et de partage de toute la communauté. Moins loin de nous, les activités d’épouillage étaient encore une activité banale, en France, au début du siècle. En Bretagne, les chasses aux poux furent immortalisées en cartes postales que l’on collectionne aujourd’hui.

Quand les poux favorisent l’absentéisme

En 2000, il y eut une recrudescence de poux dans les écoles de Sofia, capitale de la Bulgarie, juste au moment où une série de mesures venait d’être prise pour lutter contre ces maudits parasites.

Les autorités s’interrogèrent alors sur l’épidémie et que découvrirent-elles ? Une des mesures du dispositif anti-poux avait eu l’effet inverse à celui escompté : pour empêcher l’infestation de se répandre, les élèves qui avaient des poux devaient rester 3 jours chez eux avec interdiction d’aller à l’école.

Les paresseux ont tout de suite vu l’avantage. Un trafic de poux s’est organisé ! On a vu des gamins vendre des boîtes d’allumettes contenant des poux à ceux qui voulaient manquer l’école !

L’absentéisme est monté aussi vite que le prix de la boîte de poux et le nombre d’enfants contaminés.

La légende inuit

Les animaux marins naissent de poux perdus par la déesse de la mer.

Si les villageois ne se comportent pas bien, la déesse de la mer qui est infestée de poux ne se laisse pas peigner et les chasseurs rentrent bredouilles. C’est en peignant les cheveux de la déesse que les chasseurs renvoient dans l’eau les poux qui donnent à nouveau des animaux marins.

(1) Celtipharm – Ventes du marché des traitements anti-poux CAM 09/2015